L HORREUR en ESPAGNE pour les LEVRIER

L HORREUR en ESPAGNE pour les LEVRIER !
AMES SENSIBLES S’ABSTENIR !

À la fin de chaque saison de chasse en Espagne, 50 milliers de ces doux et magnifiques chiens sont sacrifiés, abandonnés, tués par pendaison lente, brûlés vifs, mutilés, et pire encore.


Les autres finiront agonisants dans un coin, parfois avec des membres brisés, ou bien  récupérés par la Garde civile et portés dans les « perreras », fourrières insalubres où ils seront gazés au bout de 14 jours, période légale d’attente, sans aucun soin (parfois avec des membres brisés ) Les plus chanceux sont recueillis par les refuges.

Qu’est qu’une perrera?

C’est une fourrière espagnole, subventionnées par l’État, également appeléel «perrera de la honte».

C’est un véritable trou à rats : les chiens, destinés à l’euthanasie, sont très peu nourris et vivent souvent  dans leurs excréments. On y voit beaucoup de cas de maltraitance. Dans tous les cas, ils sont gazés en masse au bout de quatorze jours.

 

Une perreira de la honte !

 

 

 

 PRATIQUES MOYENAGEUSES
Un galgo qui entre «dans le couloir de la mort» n’est jamais proposé à l’adoption.

 

Sa seule chance d’en sortir vivant  repose sur l’intervention d’une association de sauvetage qui travaille en partenariat avec des refuges et des bénévoles espagnols.

 

 

Il faut savoir qu’un délai de vingt et un jours est obligatoire avant de pouvoir sortir un galgo d’Espagne, d’où l’absolue nécessité de travailler en étroite collaboration avec des refuges partenaires espagnols qui, financés par les associations, les accueillent et les soignent avant leur entrée sur le territoire français, pucés, vaccinés, stérilisés, testés aux maladies méditerranéennes et munis d’un passeport européen.

 

 

Gisela, repose en paix mais on va se battre pour toi !
Les gens doivent connaitre ces crimes impunis!

 

 

 

La maltraitance qui accompagne les abandons est liée à l’orgueil : un chien qui a mal chassé déshonore son propriétaire et cet affront doit être lavé par le sang, d’où une mort lente et dans la souffrance…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s