L’Histoire du Galgo

 

L’ORIGINE DU GALGO

LEVRIERS74125275176730_gros

Le Galgo est un lévrier très ancien.

Il existe 2 hypothèses quant à l’origine de sa race :

L’étymologie de son nom renvoie à des origines celtes. Le mot galgo provient du nom canis gallicus donné par les romains qui deviendra gallicus, puis galgo.

Il semblerait en  fait qu’il puisse descendre du Sloughi Nord-Africain. Sa musculature est plus proche de celle du Sloughi que du Greyhound.

Le Galgo a toujours été très apprécié dans la Rome antique, puis en Espagne par la noblesse. Au Moyen-Âge, en Espagne, le Galgo appartenait aussi bien aux paysans, aux bourgeois et aux nobles. Il était toutefois le favori des Grands d’Espagne.

Aux XIX et XXe siècles, les Espagnols ont croisé le Galgo avec le Greyhound aux fins d’accroître sa rapidité à la course. Par la suite, les éleveurs ont orienté leur sélection afin de se rapprocher du type originel.

Plusieurs artistes ont représenté le Galgo en peinture, comme Diego Velazquez ou Francisco de Goya, « La partie de chasse » (1775), Pieter Bruegel L’Ancien, « Chasseurs dans la neige » (1565).

DESCRIPTION DU GALGO

LEVRIERS74125277559676_gros

Le Galgo espagnol est un lévrier utilisé pour la chasse, en particulier la chasse au lièvre en terrain découvert.

Le Galgo a une belle musculature et une silhouette élégante, soulignée par une tête fine et allongée, un poitrail profond, un ventre levretté.

Son allure typique est, par nature, le galop. Le trot doit être allongé, rasant, élastique et puissant.

Il existe deux variétés de Galgos :

– l’une à poil serré, très fin et court
– l’autre, appelée « barbudo », à poil dur mi-long avec barbe et moustache. Il a des          sourcils  bien fournis et un toupet sur la tête.

LEVRIERS74125277704994_art

 

 

LE GALGO ET LA CHASSE

Le Galgo ou lévrier espagnol est un chasseur robuste et très résistant qui compense son flair médiocre par une vue affinée et un sens aigu de l’initiative ; il est élevé principalement pour la chasse au lièvre.

 LEVRIERS74125355883357_gros (1)

Il faut savoir qu’en Espagne, la chasse au lièvre avec les lévriers est une tradition ancestrale et chaque chasseur élève ses lévriers pour les utiliser au même titre qu’un outil de chasse ou de travail ! L’espérance de vie d’un lévrier espagnol ne dépasse pas 1 à 2 ans pour un mauvais chasseur et 5 ans pour un bon chasseur !!!

LEVRIERS74125355897448_gros

En Espagne, la chasse au lévrier (sans fusil) est autorisée. (En France, cette technique est interdite par la loi du 3 mai 1844).

Le Galgo est  apte à poursuivre du gibier sur de longues distances.

Il est traditionnellement élevé pour la chasse, dans le milieu rural espagnol (par des galgueros). On organise chaque année des concours de chasse au lièvre dans différentes régions. Les lévriers sont lâchés et le vainqueur est le galgo qui attrape le lièvre. Ce vainqueur final est fêté fièrement avec ses maîtres.

Ces concours sont vivement dénoncés par les associations. Les perdants seraient systématiquement éliminés d’une façon cruelle par rapport à leurs performances : pendus, empoisonnés, vendus comme appâts de pêche, abandonnés (meurent de faim et de soif), retrouvés morts sur les routes heurtés par les automobilistes…

50 000 d’entre eux seraient ainsi sacrifiés tous les ans. Voici le calvaire que vivent les galgos en Espagne.

LEVRIERS74125356014875_gros

LEVRIERS74125356000442_gros

LEVRIERS74125356014875_gros

LEVRIERS74125356014875_gros

LEVRIERS74125355910280_gros