La Leshmaniose

La maladie de la LESHMANIOSE en France ! ATTENTION ! PREVENTION !

 JUILLET 2011

 LA LESHMANIOSE

 ENFIN UN VACCIN EST DISPONIBLE pour la 1ère fois en EUROPE  !!!

 

COMMENT LA LESHMANIOSE SE TRANSMET-ELLE AU CHIEN ?

C’est une maladie qui se transmet  par le PHLEBOTOME FEMELLE  ou MOUCHE DES SABLES ; elle est transmise à votre chien par la piqure d’un insecte contaminé. La particularité de cette mouche miniature  est qu’elle est « silencieuse »!

 
POUR QUELLE RAISON  EST-IL SOUHAITABLE DE FAIRE UN DEPISTAGE?

 

 

La période d’incubation de la Leshmaniose  peut être très très longue de 1mois à deux ans !!!  ATTENTION !!!

 

Pour un chien qui a passé une période de sa vie dans un pays chaud à risque comme l’Espagne ou si le chien a passé ses vacances dans le Sud de la France,  il est souhaitable de faire un dépistage de « leshmaniose »(entre 6/12 mois après son retour s’il n’y a pas eu de prévention pour le toutou) 

Il est impérafif de dépister le plus tôt possible cette maladie courante en Espagne et  très courante dans leSud de la France.

Beaucoup de gens oublient ou ignorent ce gros risque présent dans le Sud de la France.

 

 

 

 

COMMENT FAIT-ON LE DIAGNOSTIC ?

 

 

PRISE DE SANG  POUR UN DEPISTAGE ASSEZ FIABLE.
 

 

 

DOSAGE D ANTICORPS (technique ELISA) :   en fonction du taux d’anticorps il donnera une valeur pronostic. (dépistage fiable)

La technique ELISA est une méthode quantitative qui est préférentiellement utilisée par les épidémiologistes car elle a comme propriété d’être automatisable. Elle est au moins aussi sensible que l’IFI, et sa lecture est moins subjective car elle est réalisée par un spectrophotomètre (Papierok, 2002).

 

Il mets en évidence et quantifie la présence d’anticorps canins spécifiques de Leishmania infantumPermet uniquement de révéler que l’animal a déjà été exposé au parasite (mais des leishmanies sont en général toujours présentes). Un animal en début de contamination ou ayant une immunité cellulaire solide peut se révéler faussement négatif. Un résultat positif correspond à un animal ayant rencontré le parasite et qui a élaboré des anticorps spécifiques, il peut être en début de maladie ou être en état d’immunité acquise et être asymptomatique (Papierok, 2002).

 

ELECTROPHORESE DES PROTEINES : 

Une bonne analyse complémentaire associée au dosage des anticorps afin d’obtenir  des indications  intéressantes  sur l’état général : maladies inflammatoires, fonctionnement du foie, altérations des défenses immunitaires. 

 

 

 

 

 

 

PONCTIONS de MOELLE OSSEUSE OU GANGLIONS.

D’autres analyses complémentaires  peuvent être réalisées en fonction des symptômes de l’animal si forte suspiscion de leshmaniose :   ponction de moelle osseuse ou des ganglions nécessaires pour mettre en évidence la présence du parasite.

 

Seul un vétérinaire jugera des analyse  à faire lors d’une consultation en fonction des symptômes du chien.

 

 

 

 

 

QUELS SONT LES TRAITEMENTS DISPONIBLES ?

A ce jour, aucun traitement  n’est efficace à 100% mais si la maladie est dépistée très tôt et que le chien est traité aussitôt, ils peut vivre pendant des années  ; souvent le vétérinaire prescrit  un traitement quotidien à donner à vie tel que l ‘ALLOPURINOL (Zyloric)  peu coûteux (environ 3 euros par mois), cachets à administrer au chien chaque jour, traitement qui donne d’assez bons résultats.  C’est un traitement très souvent prescrit. Ceci n’est q’un exemple de traitement très souvent prescrit pas les vétérinaires afin de faire passer le message suivant : oui il existe à ce jour des traitements efficaces qui aident à combattre les symptômes de la maladie sans l’éradiquer.

 

D’autres traitements peuvent être proposés par le vétérinaire suivant les symptômes de l’animal.

 

Attention  : Ces traitements permettent  de faire disparaitre ou d’atténuer largement les symptômes de la maladie mais les parasites ne sont pas détruits.

 

Ensuite, le chien doit être suivi chaque année par le vétérinaire ou tous les 6 mois pour un contrôle afin de voir si la maladie reste stable.

 


 

QUELS SONT LES SYMPTOMES DE LA LESHMANIOSE ?

 

 

Certains chiens piqués par le PHLEBOTOME infecté ne vont pas développer la maladie ;

on parlera de guérison spontanée dans seulement 10 % des cas avec élimination des parasites.(chiens résistants)

 

Certains chiens piqués par le PHLEBOTOME infecté seront PORTEURS SAINS toute leur vie !

 

Lorsque le phlébotome femelle a inoculé les parasites, ceux- ci vont se multiplier dans des cellules sanguines qui jouent un rôle important dans le système immunitaire. C’est pour cette raison que la contamination peut avoir des conséquences cliniques graves sur l’animal.

 

Signes principaux de la maladie qui doivent attirer l’attention :

 

  • amaigrissement sévère du chien
  • ongles qui deviennent très très longs(pas de panique car les lévriers ont par nature des ongles longs)
  • saignements de nez
  • lésions cutanées ulcérantes : pellicules abondantes(simple dermatite), petit ulcère au niveau du nez ou  coussinets ou oreilles, pertes poils autour des yeux (forme lunettes) et oreilles.
  • ganglions, foie et rate  augmentent de volume

Signes inconstants :

  • parfois atteinte reinale(l’animal boit beaucoup)
  • parfois inflammation des yeux (yeux rouges, larmoyants,douloureux.)
  • l’animal peut boiter

 

 

   
CETTE MALADIE EST- ELLE CONTAGIEUSE DU CHIEN VERS L’HOMME ?

 NON ! C’est cette petite mouche « plébothome » contaminée qui peut transmettre à l’homme la maladie toujours par piqûre  ; on a constaté que cette maladie peut toucher certaines personnes immunodéprimées ou certains  enfants.

 

A ce jour, aucun cas n’a été relevé permettant d’affirmer qu’un chien peut contaminer directement l’homme.

 

 

 

 

  QUELLES SONT LES PREVENTIONS ?

 

Les chiens peuvent être piqués des dizaines de fois par heure par ces insectes qui cherchent un bon repas, du crépuscule à l’aube !

 

 

UN BON CONSEIL PAS COUTEUX  : Eviter de sortir votre chien du crépuscule à l’aube  car les phlébotomes sont en vadrouille  ! Période d’activité maximale pour les phlébotomes ou alors protégez-les.

 

 

 

 

 

 

Le collier SCALIBOR et les PIPETTES ADVANTIX  restent très éfficaces pour les pays et régions de France  à risque.

 

Le collier SCALIBOR(deltamethrine)est très actif contre le phlébotome durant 6 mois ainsi que les tiques.

 

Un collier grand chien est composé de 1g de deltaméthrine ; ce produit contenu dans le collier SCALIBOR va se répartir sur la couche lipidique de la peau sur tout le chien ; ainsi, le vilain ira voir ailleurs !!!

 

Une pipette ADVANTIX, à appliquer directement sur la peau de l’animal entre les deux homoplates,  à renouveller tous les mois pendant la période à haute risque de mai à octobre  très actif aussi pour les tiques, puces et phlébotomes. 

La grande efficacité et le large spectre de Advantix  est due à l’association  de 2 molécules : l’imidaclopride, molécule anti-puces d’action très rapide et la perméthrine (tiques et phlébotomes)

 

ATTENTION !!!

 

 


Photos du laboratoire VIRBAC

 

 

 

 

Le Laboratoire Vétérinaire  VIRBAC a lancé un VACCIN « CaniLeishR »  CONTRE LA LESHMANIOSE qui est sur le marché à ce jour !!!

Certes encore onéreux mais très efficace ! Prenez conseil auprès de votre vétérinaire !

vaccination contre la leishmaniose

 

Le phlébotome ne pourra plus nous faire cela !!! Un grand espoir pour le milieu canin ! 

 

 

    

QUELLES SONT LES REGIONS EN FRANCE TOUCHEES PAR LA LESHMANIOSE ?

 

 

 

 Elle est très répandue dans le Sud de la France et il faut faire de la prévention impérativement dans ces zones à risque. Chaque année, des centaines de chiens sont contaminés !!!

 

 Avec le réchauffement climatique, le phlébotome remonte de plus en plus en direction du centre de la France !

 

Cette maladie représente toujours un danger dans une vingtaine de département français en 2011. Ce sont les conclusions d’une nouvelle étude réalisée par l’École Nationale Vétérinaire de Nantes (Oniris) et le laboratoire Intervet.

 

 

 

La zone à risque est majoritairement située sur les régions PACA, Languedoc-Roussillon et Corse. En comparaison des résultats obtenus en 2004, un début d’extension vers l’ouest est noté en région Midi-Pyrénées.

 

 

Source/  parapharma-veterinaire/ étude réalisée par l’École Nationale Vétérinaire de Nantes (Oniris) et le laboratoire Intervet. 


 

Le petit mot de l’Association LEVRIERS74 :

1 DIAGNOSTIC PRECOCE  1 BON SUIVI DU LEVRIER  =  DE LONGUES ANNEES DE BONHEUR  !     

 

C’EST LE CONSTAT QUE LEVRIERS 74 PEUT FAIRE A CE JOUR AVEC NOTRE EXPERIENCE DES GALGOS ATTEINTS DE LESHMANIOSE QUI ONT ETE ADOPTES OU LES NOUVELLES QUE NOUS AVONS DES LEVRIERS CONTAMINES QUI CROUPISSENT EN REFUGE .


Nous insistons : il ne faut surtout pas condamner un lévrier atteint de leshmaniose dans les refuges espagnols ; ils sont sauvés de la galère, plus de maltraitance et ils ne méritent pas de mourir si  tristement, sans amour, oubliés dans leur prison parce qu’ils ont eu la malchance d’être piqué par un phlébotome contaminé !  

 

Nous insistons encore : Beaucoup de lévriers atteints de Leshmaniose à un stade précoce avec un bon suivi, un traitement, vivent vieux, heureux et sans douleurs ! 

 

   Rappel si vous passez des vacances dans le sud de la France n’oubliez pas de protéger votre ami avec un collier SCALIBOR ou des PIPETTES ADVANTIX les seuls produits actuels connus pour leur  efficacité  pour lutter contre cette insecte redoutable à ce jour.